Mot de passe perdu  

Monument aux morts de Gentioux Ce monument est dû à l'initiative de Jules COUTAUD, maire S.F.I.O. de Gentioux, ancien combattant, et de son Conseil municipal qui, en 1920, ont constitué, avec les anciens combattants de la commune, un comité d'érection du monument aux morts pour honorer la mémoire de leurs enfants disparus.

Survivants de la guerre 1914-1918, ils ont refusé les formules traditionnelles et hypocrites telles que «MORTS POUR LA FRANCE» ou «TOMBÉS AU CHAMP D'HONNEUR», comme si les malheureux avaient pu choisir.

 

 

Le sujet représente un orphelin de fonte bronzée. Il est revêtu d'une blouse, il a des sabots aux pieds, une casquette à une main et il lève le poing en signe de révolte en montrant l'inscription : «MAUDITE SOIT LA GUERRE» placée sous la liste des morts de la commune.

Cinquante-huit noms de jeunes gens sont inscrits sur la stèle.
Pour la petite commune de Gentioux, c'est une véritable hécatombe.

Les autorités civiles et militaires ont boycotté ostensiblement ce monument, le considérant sacrilège, il n'y a pas eu de détachement militaire aux cérémonies commémoratives de l'Armistice. Et le monument aux morts de Gentioux n'a toujours pas été reconnu et encore moins inauguré officiellement par l'État français. Il a juste été inscrit, au début de 1990, au titre des lieux de mémoire.

 

http://www.1851.fr/apres/gentioux.htm

http://rocbo.lautre.net/creuse/gentioux.html

Comments est propulsé par CComment

Tous les articles

Copyright DCA © 2011-2019. All Rights Reserved.