Mot de passe perdu  


Stephane Hessel : Un homme debout : Indignez-vous !

C’est un homme qui a choisi très jeune de défendre l’humanité contre ses démons et qui n’a jamais cessé son combat.
Ancien résistant et diplomate, Stéphane Hessel 92 ans, a fait partie des rédacteurs de la Déclaration universelle des droits de l'homme : il évoque son parcours.

Il vient de  publier un petit opuscule « Indignez-vous ! » ( 3 euros – Indigènes Editions 32 pages ) qui réunit de brefs discours sur la résistance,, le sens de l’Histoire, l’engagement, la Palestine. Des mots simples pas de grandes phrases, juste le rappel de quelques convictions, dont celle-ci : : Il faut dit Hssel s’indigner : « Je vous souhaite à tous, à chacun d’entre nous, d’avoir votre motif d’indignation. C’est précieux. Quand quelque chose vous indigne comme j’ai été indigné par le nazisme, alors on devient militant, fort et engagé ».

Résistant arrêté et torturé par la gestapo, déporté à Buchenwald, plusieurs fois évadé, Stéphane Hessel ne joue pas les héros. Quand il vient au rassemblement annuel des Glières, organisé par eux qu’exaspèrent la récupération par Sarkozy de ce haut lieu de la Résistance  (1), il parle avant tout de la France d’aujourd’hui et, rappelant tout ce qu’elle doit au programme élaboré il y a soixante six ans par le Conseil national de la Résistance ( la Sécurite sociale, la retraite par répartition, l’indépendance de la presse, - ce qui en reste -, etc … il appelle à lutter contre son démantèlement en cours.

Il y insiste : «  la pire des attitudes est l’indifférence, dire  " je n’y peux rien, je me débrouille". En vous vous comportant ainsi, vous perdez l’une des composantes essentielles de ce qui fait l’humain. Une des  composantes indispensables : la faculté d’indignation et l’engagement qui en est la conséquence »

Si les raisons de s’indigner lui semblent aujourd’hui moins évidentes que sous le nazisme, pas besoin cependant de chercher longtemps : « L ‘immense écart qui existe entre les très pauvres et les très riches et qui ne cesse de s’accroître … «  Le  traitement fait aux immigrés, aux sans-papiers, aux Roms » …  «Les  moyens de communication de masse» … La Palestine, la bande de Gaza, la Jordanie »…

Cet  engagement pro-palestinien lui vaut d’ailleurs aujourd’hui d’être mis en examen à la suite d’une plainte pour «  incitations à la haine raciale » qui peut lui valoir ( ainsi qu’aux 80 personnes mises en examen avec lui ) 45 000 euros d’amende et trois ans de prison.

Leur crime ? Avoir appelé au boycott des produits des colonies israéliennes en territoire palestinien. Et c’est la ministre de la justice Michèle Alliot Marie, qui a lourdement insisté pour que le parquet les poursuive.

Face à ceux qui s’indignent : les indignes.

Jean-luc porquet  Le Canard enchaîné.

..

12 Nov. France 5 / 20 h 35 - Empreintes

Durée : 55 minutes Sous-titrage malentendant (Antiope).Stéréo

Voir l'emission : http://info.francetelevisions.fr/?id-video=indigo_empreintes_20101112_779_12112010084014_F5

Ancien résistant et diplomate, Stéphane Hessel relate son parcours personnel et politique. Il revient notamment sur ses années de guerre : «J'ai subi à peu près tout ce qu'on peut subir dans une guerre : emprisonné, évadé, rejoignant le général de Gaulle, envoyé dans la Résistance, emprisonné par la Gestapo, passant dix mois dans les camps de concentration, condamné à mort et sauvé».

 

Catherine David télé Obs Frère des hommes

C’est un homme qui a choisi très jeune de défendre l’humanité contre ses démons. Et qui n’a jamais cessé son combat ( Télé Obs  du 6 au 12 novembre 2010

A 92 ans, chargé de souvenirs, Stéphane Hessel nous enchante et nous réconforte. Ses combats sont les nôtres, ses rêves nous ressemblent.. De son enfance nous ne saurons rien de plus, sinon qu’il est arrivé en France à l’âge de 7 ans soit vers 1925. Avec la même pudeur il évoque les épreuves fondatrices, son engagement dans la Résistance, son arrestation , sa déportation  et sa libération miraculeuse grâce à cet Allemand au grand cœur, Eugène Kogon, qui lui a donné l’identité d’un prisonnier qui venait de mourir du typhus.

Dans notre pays malade du jeunisme, il existe donc des anciens qui ont des choses a nous dire, des sages qui aident à vivre. Au terme d’une vie éclairée, malgré les épreuves,  les démentis, les inerties et les indifférences, Stéphane Hessel continue à vouloir la justice et la liberté pour tous. C’est un optimiste actif. Tel est le le « Sisyphe heureux » dont Sophie Lechevalier et Thierry Neuville offrent un portrait sensible et de nature à faire naître des vocations

Un homme élégant à tous les sens du terme, frère de Nelson Mandela et du dalaï-lama, ami de Michel Rocard et d’Edgar Morin. Un homme pour qui le passage du temps n’est pas un naufrage mais une occasion de poursuivre ses objectifs : défendre l’humanité contre ses démons.


source: http://inventerre.canalblog.com/tag/St%C3%A9phane%20Hessel

Comments est propulsé par CComment

Tous les articles

Copyright DCA © 2011-2019. All Rights Reserved.