Mot de passe perdu   S'enregistrer  

Commune de NOLAY

Arrondissement Beaune

Code INSEE 21461
Code postal 21340

Altitude 328.00 m

Superficie 14.30 km2
 
Population En 1982 : 1582.00 habitants
  En 1989 : 1551.00 habitants
  En 1999 : 1564.00 habitants

Mairie
Adresse Hôtel de ville - 21340 NOLAY
Télephone 0380217300
Fax 0380218258
E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 

23 juillet 2018  -  Rassemblement citoyen à NOLAY

L’histoire d’Agim et Blerta, c’est une histoire d’amour et d’injustice.
Celle d’un jeune homme et d’une jeune femme qui tombent amoureux dans un
village du Kosovo.
A ce moment de l’histoire, la situation du pays n’est pas des plus faciles et Agim veut le meilleur
pour « sa princesse ». A contrecoeur, il part seul en Angleterre pour travailler et se construire une vie meilleure pour
que son amoureuse puisse le rejoindre.
Malheureusement, l’histoire en décidera autrement…
Dans certaines régions du Kosovo, les traditions sont encore très ancrées et les pratiques ancestrales décident souvent
de la vie des femmes et de la famille, plus que les lois du pays.
Pendant l’absence d’Agim, Blerta est « confiée » à son oncle. Elle est réduite à l’état d’esclave, subit des actes violents,
inhumains et dégradants, et on tente de la marier de force.
A ce moment de l’histoire, Agim a réussi en Angleterre. Il travaille, il a un logement, et attend ses papiers quelques
semaines plus tard.
Apprenant ce qu’il se passe au Kosovo, il décide de tout quitter pour venir en aide à la femme qu’il aime, annulant toute
chance de régularisation en Angleterre.
Il retourne au pays, soustrait Blerta à son Oncle et ils se marient malgré l’opposition de leurs deux familles.
A ce moment de l’histoire, Agim et Blerta tentent de vivre au Kosovo.
Ils s’installent en ville et ont un fils, Olti.
Mais le poids des traditions est trop lourd, ils sont harcelés et menacés de mort par les familles qui considèrent leur
union comme un déshonneur.
Agim est victime d’une tentative d’assassinat. Ils n’ont plus le choix, ils doivent fuir le pays.
Après de longs mois et plusieurs pays traversés, ils arrivent en France et font une demande de régularisation auprès
de l’Office Français de Protection des Réfugiés et Apatrides (OFPRA).
Mais Blerta est traumatisée par tout ce qu’elle a vécu, et elle a de grandes difficultés à parler de son passé, ce qui a
probablement un impact fort sur l’étude de leur demande d’asile, qui est rejetée.
A ce moment de l’histoire, ils vivent à Nolay et sont en France depuis 3 ans.
Ils ont une fille de 20 mois née à Dijon prénommée Olta et sont complètement intégrés dans le village.
Olti est scolarisé. Ils sont bénévoles dans une association. Agim a une promesse d’embauche d’une grande entreprise.
Ils ont de nombreux amis et partagent volontiers les légumes de leur jardin. Aux yeux de tous, c’est juste une famille
Nolaytoise comme les autres.
Ils poursuivent toujours leur démarche pour être régularisés.
Avec le temps et le soutien de ses amis, Blerta arrive peu à peu à témoigner de son passé.
A l’aide de ces nouveaux éléments, un recours pour un réexamen est déposé devant la Cour Nationale du Droit d’Asile
(CNDA). Mais elle n’aura pas l’occasion de défendre son dossier…
A ce moment de l’histoire, nous sommes le 16 juillet 2018, en France.
La veille, Agim portait Olti sur ses épaules et dansait pour fêter la victoire des bleus en finale de la coupe du monde.
La veille, Blerta préparait des crêpes pour partager avec ses amis cette belle soirée d’union et de joie nationale.
La veille, on entendait des « Vive la France » partout dans les rues.
Le 16 juillet 2018, Blerta, Agim, Olti 4 ans et Olta 1 an et demi sont arrachés soudainement à leur foyer et leurs amis.
Balayant en quelques minutes 3 ans de combat pour la survie.
En moins de 24h, ils sont transférés dans un centre de rétention, chargés dans un avion affrété pour eux, menottés aux
poignets et aux chevilles, et renvoyés de force au Kosovo où ils sont toujours en danger de mort.
Pourtant, au départ, Agim et Blerta, c’est juste une histoire d’amour.
Et c’est ainsi que l’on traite deux amoureux qui veulent juste vivre dignement au pays des Droits de l’Homme ?
Le 16 juillet 2018, Agim et Blerta, c’est devenu une histoire d’injustice.

 

En savoir plus
https://france3-regions.francetvinfo.fr/bourgogne-franche-comte/nolay-mobilisation-contre-expulsion-famille-1513303.html

https://www.bienpublic.com/edition-cote-de-beaune/2018/07/17/des-habitants-tentent-de-s-opposer-a-l-interpellation-de-migrants

http://www.infos-dijon.com/news/cote-d-or/cote-d-or/nolay-une-famille-kosovare-expulsee-la-prefecture-apporte-des-precisions.html

 

La petition
https://www.change.org/p/collectif-sauvons-agim-blerta-et-leurs-deux-enfants

Page Facebook
https://www.facebook.com/sauvonsAgimetBlerta/

 

 

 

16 juillet 2018
"Lundi matin, une cinquantaine d’habitants de Nolay s'étaient rassemblés devant la gendarmerie pour tenter d’empêcher l’interpellation en vue d’une reconduite à la frontière d’une famille kosovare habitant dans la commune depuis un an. Mais malgré le sit-in improvisé devant les grilles, les voitures des gendarmes venus de Dijon ont fini par réussir à prendre la route du Centre de rétention administrative (Cra) de Metz (Moselle) avec, à leurs bords, Agim Krasniqi, sa femme Blerta Bytyqi, et leurs deux enfants, Olta et Olti, un an et demi et 4 ans.

Une situation qui attriste dans la commune où la famille était bien intégrée. Lundi soir, ce sont ainsi une centaine de personnes, dont des élus, qui ont manifesté contre l'expulsion prochaine de ses quatre membres. Une mobilisation qui ne faiblit pas ce mardi puisque le collectif d’associations d’aide aux migrants beaunois Odyssée, qui accompagnait la famille depuis un an, a adressé un courrier au préfet de Côte-d'Or, Bernard Schmeltz..."

source : Le Bien Public

https://www.bienpublic.com/edition-cote-de-beaune/2018/07/17/famille-kosovare-interpellee-a-nolay-un-courrier-pour-interpeller-le-prefet

 

 

En savoir plus
https://france3-regions.francetvinfo.fr/bourgogne-franche-comte/nolay-mobilisation-contre-expulsion-famille-1513303.html

https://www.bienpublic.com/edition-cote-de-beaune/2018/07/17/des-habitants-tentent-de-s-opposer-a-l-interpellation-de-migrants

http://www.infos-dijon.com/news/cote-d-or/cote-d-or/nolay-une-famille-kosovare-expulsee-la-prefecture-apporte-des-precisions.html

 

La petition
https://www.change.org/p/collectif-sauvons-agim-blerta-et-leurs-deux-enfants

Page Facebook
https://www.facebook.com/sauvonsAgimetBlerta/

 

 

Nous n'avons pas peur et vous ?

 

19 décembre 2014 - 1er marché de Noël sous les Halles de NOLAY

Reportage Amélie Douay, Christophe Gaillard et Laurence Crotet-Beudet

 

http://bourgogne.france3.fr/2013/09/25/des-bulles-pour-le-dire-une-bd-100-nolay-325391.html

 

Reportage France Bleu

Copyright DCA © 2011-2019. All Rights Reserved.