Mot de passe perdu  

Le bon sens prés de chez vous

Odon Vallet : « Si le pape n'avait pas pondu cette encyclique, on aurait pu le lui reprocher »

"Laudato Si, sur la sauvegarde de la maison commune"
192 pages, six chapitres, deux prières, le tout pour défendre une « écologie humaine ».

 
 
Ecrire un commentaire (0 Commentaires)

 

L'entreprise libérée par la confiance par Jean-Francois Zobrist

https://www.youtube.com/watch?v=N_4DzvRn-Qg

 

http://www.entreprises-humaines.com/

Ecrire un commentaire (0 Commentaires)

Tous les utilisateurs de pesticides (agriculteurs, collectivités, gestionnaires d’infrastructures et particuliers) doivent se mobiliser pour mettre en œuvre des solutions alternatives sans pesticides.

La lutte chimique reste un outil essentiel, facile d’utilisation, efficace et peu coûteux, de protection des cultures. Elle permet de préserver le potentiel de production, de régulariser les rendements et d’assurer une certaine qualité sanitaire des productions végétales.
Jugés longtemps indispensables, les pesticides sont désormais au centre des préoccupations environnementales. Tous les utilisateurs de pesticides (agriculteurs, collectivités, gestionnaires d’infrastructures et particuliers) doivent se mobiliser pour mettre en œuvre des solutions alternatives sans pesticides.

De quoi parle-t-on ?

Qu’on les nomme "produits phytosanitaires", "pesticides" ou "produits phytopharmaceutiques", ils désignent des substances ou préparations utilisées pour protéger les végétaux ou les produits végétaux contre tous les organismes nuisibles ou à prévenir leur action (fongicides contre les champignons, herbicides contre les “mauvaises herbes”, insecticides/acaricides contre les insectes et acariens et rodenticides contre les rongeurs notamment).

Il faut distinguer la substance active, exerçant une action générale ou spécifique sur ou contre les organismes nuisibles, du produit commercial "prêt à l’emploi", associant la ou les matières actives à des adjuvants. L’impact de ces derniers est aujourd’hui peu connu.

Les pesticides sont utilisés par les agriculteurs, les particuliers ou “jardiniers amateurs”, les collectivités et gestionnaires d’infrastructures.

 

http://www.lesagencesdeleau.fr/

http://www.sauvonsleau.fr/jcms/c_5077/bourgognefranche-comte

 

 

La pollution par les pesticides est aujourd’hui le premier facteur de déclassement de la qualité des eaux.

Côte d’Or : la viticulture s’engage pour réduire la pollution par les pesticides

Deux nouvelles aires de lavage collectives viennent d’être inaugurées dans le vignoble de Côte d’Or, le 6 février 2015, à Pernand-Vergelesses et à Corgoloin, permettant ainsi de traiter les effluents phytosanitaires de 45 domaines viticoles soit environ 120 m3 par an.

http://www.sauvonsleau.fr/jcms/e_9159/cote-d-or--la-viticulture-s-engage-pour-reduire-la-pollution-par-les-pesticides

 

0 phyto, 100% bio!

le site de mobilisation citoyenne pour une France des collectivités bio et sans pesticides!
Cette campagne a pour but de recenser, encourager et valoriser au niveau national l’effort de nombreuses collectivités, à réduire ou éliminer l’usage des pesticides et/ou à promouvoir l'agriculture bio via notamment la restauration collective.

http://www.0phyto-100pour100bio.fr/

http://www.villes-et-villages-sans-pesticides.fr/

 

Ecrire un commentaire (0 Commentaires)

une campagne AVAAZ

https://secure.avaaz.org/fr/monsanto_dont_silence_science_loc_eu/?bWPtKcb&v=57298

 

Les scientifiques réputés viennent de nous mettre en garde: le désherbant le plus utilisé au monde est “probablement cancérigène”!


Monsanto fait tout pour que l’Organisation mondiale de la santé retire ce rapport détonant. Pour les experts, le seul moyen d’éviter que la science ne soit bâillonnée, c’est que le public exige des actes dès maintenant.

Les instances qui réglementent ce type de produit sont réputées pour leur opacité et l’influence qu’y exerce l’industrie agro-chimique. Mais une opportunité unique s’offre à nous: l’Union européenne est officiellement en train de réévaluer l’autorisation du glyphosate et les États-Unis, le Canada et le Brésil ont entamé des démarches similaires. De leur côté, les Pays-Bas, le Sri Lanka et le Salvador envisagent une interdiction totale.

La menace est très claire: on retrouve des traces de ce poison dans notre nourriture, dans nos champs, dans les aires de jeux de nos enfants et dans nos rues. Demandons sa suspension!

Rejoignez cet appel urgent : SIGNER LA PETITION  et faites passer le mot à tout le monde
 
Vous trouverez ci­ après davantage d’informations au sujet du glyphosate
 
Ecrire un commentaire (0 Commentaires)

CP 010

Une poignée de lettres postées entre 1914 et 17, oubliées  dans une écurie nous raconte un morceau de l'histoire collective par petites touches simples, instructives et émouvantes.

Les protagonistes
Destinataire : Famille CAS-CHAMOY à Marcheseuil (21340 CHANGE)
Expéditeurs : Frères,niéces, neveux, tante, cousins, gendres
Les poilus : Claudius Louis MENANT, Lucien MOTOT, Lazare Paul MOTOT, Jean-Baptiste Jules MOTOT, Claudius Marie CHAMOY, François CORTET
et aussi Louis Georges GUERIN, Lazare Maxime BUGNOT et Albert POCHERON

 
Ecrire un commentaire (0 Commentaires)
Des logiciels pour libérer votre projet associatif

L’April a réalisé un guide répertoriant des méthodes et des outils de travail adaptés aux besoins des associations.

arton10709-016a4.png

L’April a réalisé un guide répertoriant des méthodes et des outils de travail adaptés aux besoins des associations afin de « jeter des ponts entre les logiciels libres et le monde associatif ».

http://www.associations.gouv.fr/10709-guide-libre-association.html

Ecrire un commentaire (0 Commentaires)

Copyright DCA © 2011-2019. All Rights Reserved.